0
Posted 7 septembre 2010 by zast in Interview
 
 

Interview de Thierry Paya pour la sortie DVD du film ouvert 24/7


Le 2 novembre 2010 sortira en DVD le film Ouvert 24/7 réalisé par Thierry Paya sur un scénario de Colin Vettier et qui sera édité par Le chat qui fume. Nous avons demandé à Thierry Paya de répondre à quelques questions. Vous pouvez retrouver l’interview du scénariste Colin Vettier ainsi que notre première interview de Thierry Paya. N’oubliez pas de lire notre avis sur ouvert 24/7.




thierrypaya002_resize



Que s’est-il passé avec « Ouvert 24/7 » depuis la projection en public le 31 octobre 2009 ?


 

Thierry Paya : Eh bien, au départ, nous pensions tous nous reposer de cette aventure. Pour certains, c’était comme la fin des colonies de vacances, avec la crainte de ne plus se revoir après. Et en fait, c’est l’inverse qui s’est produit ! Bien sûr, nous nous sommes rencontrés à nouveau pour discuter de l’avenir de « Ouvert 24/7 », de sa distribution éventuelle en DVD, des festivals, etc.

Et en parallèle, Colin et moi nous sommes rendus compte qu’on avait envie de refaire « quelque chose » très rapidement, et c’était d’ailleurs la même chose pour la plupart des gens de l’équipe.





Le public avait très bien accueilli le film, mais pourtant « Ouvert 24/7 » n’a pas été diffusé dans les festivals (A part pour le Killer Film Fest )… Connais-tu les raisons pour lesquelles les festivals n’ont pas pris votre film ?


 

Thierry Paya : Parce que le film est mauvais, fauché et complètement pourri. Et en plus, je ne couche pas avec des directeurs de festivals (rires). Plus sérieusement, j’ai ma petite idée, qui vaut ce qu’elle vaut. Je crois qu’il très dur d’imposer un film à sketches en festival, surtout quand les trois segments sont complètements différents.

Bien souvent, les festivals partent sur un « thème » assez précis, par exemple le gore, ou le fantastique, ou bien l’humour, ou encore la violence…

Dans « Ouvert 24/7 », l’on trouve tout cela, car j’ai voulu mélanger les influences dans le genre. Ca me plait, personnellement, mais je pense que ça n’est pas du goût des festivals, qui ont besoin d’une unité dans leur programme. Ajoutons à cela qu’on est en France, et que les Etats-Unis ou l’Allemagne par exemple (Histoire de signaler que nous sommes également en compétition outre-Rhin !) ont apprécié la diversité…

Bien sûr, ce n’est que mon avis. Ajoutons à cela que la plupart des « gros » festivals sont à la recherche de pointures, ce qui est loin d’être le cas de « Ouvert 24/7 », qui à mon sens est un petit film sympathique et sincère.





Ouvert 24/7 est sélectionné au festival Killer Film Fest, comment as-tu pris cette nouvelle ?


 

Thierry Paya : Eh bien, avant tout comme un honneur ! Un festival de genre aux Etats-Unis, c’est le pied total pour « Ouvert 24/7 » (Même si ce n’est pas une pointure !!), qui se revendique en partie des petits films a sketches des années quatre-vingts. C’est aussi une grande fierté pour toute l’équipe, les acteurs et les techniciens qui se sont investis dans ce projet, de voir leur travail aboutir.

Et pour finir, c’est une possibilité de plus offerte au public de voir ce film.




D’ailleurs si le film marche bien là-bas, penses-tu que tu pourrais essayer de le faire distribuer sur le territoire nord-américain ?


 

Thierry Paya : C’est déjà en cours ! Nous avons été contactés pour une distribution en Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada) en DVD, mais aussi en téléchargement et en V.O.D. (Vidéo à la demande).




thierrypaya003



Comment s’est déroulée la recherche d’un éditeur en France pour « Ouvert 24/7 » ?


 

Thierry Paya : Le scénariste Colin VETTIER s’est occupé de cela, en écrivant des mails à tous les éditeurs susceptibles de nous distribuer. Si d’aventure il y avait réponse de l’un d’entre eux, on lui envoyait un DVD pour qu’ils visionne le film. Stéphane ERBISTI de Horreur.com nous a aussi épaulé dans nos recherches. Avis aux amateurs: la prospection est loin d’être facile ! Je pense donc que nous avons eu beaucoup de chance.





Pourquoi avez-vous décidé de choisir le Chat Qui Fûme ?

 

Thierry Paya :

–          Réponse A: vu le millier de réponses et d’offres reçues, on a été forcé de tirer au sort !

–          Réponse B: Shirley SWIATOKA

–          Réponse C: c’est le Chat Qui Fûme qui nous a choisi

–          Réponse D: la framboise sauvage…





Comment s’est déroulée la première rencontre avec l’équipe du Chat Qui Fûme ?

 


Mal… Stéphane BOUYER, dit « le chat espiègle », a essayé d’agresser sexuellement les comédiennes dès son arrivée. Surtout Maud, dont il est fan ! Non, sérieusement, il n’a rien fait de répréhensible (jusqu’à présent), mais il est quand même utile de savoir qu’il ne se déplace que s’il y a de belles filles à la clé… Ok, j’arrête de déconner !

Tout s’est très bien passé. Mine de rien, on a bien bossé sur le projet lors de sa venue. C’est un vrai passionné de cinéma et un garçon tout a fait charmant… En plus, il est propre: il a fait dans sa litière dès le premier soir !!!








Lors de la création du DVD, as-tu eu le droit de décider ou suggérer le contenu ?


 

Oui, bien sûr ! Depuis le départ, notre collaboration est basée sur le respect de l’œuvre de base. Donc, nous avons décidé, à l’unanimité de nous-mêmes, de mettre le film sur le DVD. Et comme le Chat Qui Fûme est fan de bonus, et nous aussi, eh bien… Nous avons également mis des bonus ! Nous avons vraiment travaillé en équipe sur ce coup-là.





Comment avez-vous choisi le visuel de la jaquette ?


 

Avec nos yeux de lynx… Mais c’est un autre félin, le Chat Qui Fûme, qui a proposé l’idée de base: nous avons gardé l’affiche du film en couverture, en changeant légèrement les couleurs d’origine. Du gore, du sexe et du gore: c’était le deal de départ pour la jaquette arrière, l’accroche commerciale si l’on peut dire… Nous sommes tout de suite tombés d’accord !




Comment s’est déroulé pour toi et Colin VETTIER l’interview avec Stéphane BOUYER (Le Chat Qui Fûme) pour les bonus du DVD ?



Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le Chat n’aime pas le Colin. Je m’explique. Nous étions dans une très belle salle de cinéma, dans laquelle Stéphane nous a interviewé, et tout se passait à merveille. Puis Maud est arrivée, et je ne sais pas pourquoi, l’interview s’est arrêtée aussitôt… Notre prestation, à Colin et moi, n’a jamais abouti sur le DVD final. Question de place, paraît-il. Etrange, quand même ! Y’aurait du louche derrière tout ça que ça ne m’étonnerait pas… Au final, nous sommes arrivés à un compromis, et j’ai finalement pu parler face à la caméra… En compagnie de Maud ! Depuis, je n’arrive plus à joindre Colin au téléphone…


 

Je tiens à signaler que les interviews et autres bonus n’ayant pas pu être inclus sur le DVD seront consultables sur notre site Internet www.singapour1939productions.com. Et autre chose de très important: les lunettes noires que je porte ne sont pas là pour la frime : j’avais tout simplement peu dormi la veille… Et cela se voyait un peu trop à mon goût !




thierrypaya001

 



Aurais tu une anecdote par rapport à la création de ce DVD ?

 


Ho oui ! Une soirée cinéma avec Stéphane BOUYER mémorable mais je ne peux en dire plus sauf si on vends plus de 2000 dvd’s en 2 mois ! Voilà !





Une édition Blu-Ray ou une version disponible en V.O.D seront-elles envisageables dans le futur pour « Ouvert 24/7 » ?

 


Non le Blu-Ray n’est pas prévu pour le moment… Mais la V.O.D. oui ! J’aimerais bien aussi le voir sortir en V2000 .




Qu’est ce cela t’a fait de voir ton film disponible dès le 2 novembre 2010 sur Amazon.fr ?

 


La satisfaction de me dire que le film a enfin la possibilité d’être vu par tous. C’est un une porte d’entrée, une vitrine immense. Autre motif de contentement, savoir que le DVD sort, presque jour pour jour, un an après la première projection du film. J’aurais évidemment préféré le 31 octobre, voire le 12 novembre… Mais bon, la vie ne nous épargne rien. Que voulez vous, c’est la crise !




Qui de l’équipe de « Ouvert 24/7 » sera le 6 novembre à Movies 2000 pour la séance de dédicace du film ?

 


Eh bien je serais présent en principe avec… Devinez qui ?… Maud GALET-LALANDE ! Colin devrait être là aussi, enfin, si j’arrive à le joindre ! Je ne connais pas la liste des gens présents ce jour-là, mais soyez sûrs que vous en serez informé par Le Chat Qui Fûme ! En tous cas je me réjouis de venir présenter le DVD à Paris, et surtout à Movies 2000 que j’avais visité il y a maintenant… Oulà ! Désolé, je ne peux pas vous dire la date !!!





Aujourd’hui, as-tu des regrets ou des choses qui tu aurais aimé faire différemment par rapport à « Ouvert 24/7 » ?

 


Non. Avec du recul, l’on pourrait tout refaire… Quel intérêt ? De rendre les choses parfaites à nos yeux ? Non, je pense qu’un film, c’est comme une sauce tomate: une fois qu’elle est cuite, il faut la manger ! Par contre, j’ai des regrets pour le prochain, et j’aimerais déjà faire les choses différemment… Mais là, je peux !



Photos : Chris Schu


Interview réalisé par Stéphane Humbert le 6 septembre 2010


zast