0
Posted 17 juin 2010 by zast in Cinéma
 
 

Photos de l’avant première de Mir Wëllen Net Bleiwen


Nous vous avions parlé de l’avant première Luxembourgeoise de Mir Wëllen Net Bleiwen (Nous Ne Voulons Pas Rester) réalisé par Pascal Becker et Yann Tonnar et distribué par Iris Productions. Suite à ce très interessant documentaire, un débat a eu lieu.

 

En attendant notre avis et nos vidéos, nous vous proposons les photos de Pascal Becker et Yann Tonnar, Monsieur le Ministre François Biltgen, Monsieur le Ministre Mars di Bartolomeo, Serge Kollwelter, Claude Frisoni et de Nicolas Steil.


 

IMG_0141

 

IMG_0147

 

IMG_0148

 

IMG_0162

 

IMG_0151

 

IMG_0152

 

IMG_0157

 

IMG_0160




 

IMG_0175

 

IMG_0177

 

 

IMG_0180

 

IMG_0187

 

Une famille Luxembourgeoise qui est dans ce documentaire


 


mirwellennetbleiwen

 

Mir Wëllen Net Bleiwen (Nous Ne Voulons Pas Rester) réalisé par Pascal Becker et Yann Tonnar sera en avant première ce mercredi 16 juin 2010 au cinéma Utopolis (Luxembourg). Cette projection sera suivie d’un débat : Suivie d’un débat  autour de la question : Wëlle Mir Bleiwe Wat Mir Sinn ? (Voulons-Nous Rester Ce Que Nous Sommes ?).
Pour ce débat vous retrouverez les réalisateurs Pascal Becker et Yann Tonnar, Monsieur le Ministre François Biltgen, Ministre des Communications et des Médias, Ministre de la Justice, Ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Ministre des Cultes, Monsieur le Ministre Mars di Bartolomeo, Ministre de la Santé, Ministre de la Sécurité Sociale,Monsieur Claude Frisoni, Directeur Général du Centre Culturel de Rencontre de l’Abbaye de Neümunster, Monsieur Serge Kollwelter, instituteur, co-fondateur et président de l’Association de Soutien aux Travailleurs Immigrés de 1979 à 2009, et Nicolas Steil, producteur du film.  

 

 

SYNOPSIS

Le Luxembourg est riche. Le Luxembourg est calme. Le Luxembourg est beau. Les habitants de ce pays de cocagne ont donc tout pour être heureux. Tout? Pas sûr.

Du Grand Nord au paradis tropical, de Jérusalem au royaume du Gobir, ce film raconte l’histoire de Luxembourgeois partis au loin pour se trouver enfin chez eux. Une question motive ce voyage aux quatre coins du monde: voulons-nous rester ce que nous sommes?

LE TITRE

 

« Mir Wëllen Net Bleiwen » (Nous Ne Voulons Pas Rester)

Ce titre fait allusion à la devise nationale du Luxembourg: « Mir wëlle bleiwe wat mir sinn » (Nous voulons rester ce que nous sommes), qui date du milieu du 19ème siècle, alors que le petit Grand-Duché vient tout juste d’accéder à l’indépendance, et tente de se forger une identité nationale.
La démolition de la forteresse sera l’un des prix à payer pour cette indépendance.

À ce jour, les vestiges de la forteresse marquent l’image et les esprits du pays. Ce film raconte l’histoire d’individus qui ont choisi de quitter l’enceinte protectrice de ces murs, pour aller construire leur identité ailleurs.


zast