0
Posted 30 avril 2010 by zast in Livre
 
 

Le traité de vampirologie disséqué





Qui mieux qu’Edouard Brasey, l’écrivain du merveilleux, pouvait nous offrir un recueil du très célèbre docteur Abraham Van Helsing ! Ce chasseur de vampires et éternel ennemi du Comte Dracula aurait écrit un ouvrage sur créatures de la nuit aux multiples noms (goules, strigoi, oupires, ou encore broucolaques, la liste est extrêmement longue…). Comment on les reconnait, comment on les fait disparaitre, …

Toute une technique qu’il ne faut pas prendre à la légère si l’on veut survivre à ce fléau ! He bien voilà, ce livre existe bel et bien et Edouard Brasey nous en livre le contenu. Agrémenté de splendides lithographies, on se laisse prendre au jeu de chasseur et l’on apprend également de nombreuses choses que nous ignorions sur les vampires (depuis leurs origine avec Lilith, la première femme vampire jusqu’à notre époque où presque…). On se cantonne malheureusement trop souvent au personnage du célèbre Comte Dracula (et on lui donne dans la foulée les traits de Christopher Lee, son plus grand interprète au cinéma!). Cette maladie (car à la base, il s’agit bien de cela…) est étudiée sous toutes ses formes et ses déclinaisons permettent de classifier ces suceurs de sang en différentes catégories.



D’autres recueils du même acabit viennent compléter cet ouvrage, notamment des écris de Dom Calmet, abbé lorrain auteur du Traité sur les apparitions des esprits et sur les vampires. Et pour finir, la présentation de l’ouvrage sort de l’ordinaire. En effet, le livre est présenté sous la forme d’un grimoire, ce qui lui donne encore plus de charme et d’intérêt. Très bon résultat, extérieur comme intérieur. Il ne reste plus qu’à espérer que le résultat vous glacera le sang, ce qui vous empêchera de vous faire attaquer par l’une de ces créatures de la nuit.



zast